Les romans de Chris

Les romans de Chris

Restez dans l'ombre - André Fortin

 

 

Préface  :

En 1943 Da Fonseca, un flic collabo au cœur trouble et desséché, sauve une gamine juive d’une rafle… En 2002, lorsqu’un vieil homme est retrouvé sauvagement assassiné dans une ruelle d’un quartier chic de la ville, c’est tout un pan de l’Histoire de Marseille qui va péniblement se dévoiler aux yeux des enquêteurs… Le juge Galtier, un habitué des cas difficiles, va remonter la piste et le temps, soulever la poussière, provoquer les confidences, entendre les témoins et rouvrir les dossiers particulièrement obscurs de certains personnages ayant su rester dans l’ombre et opportunément profiter de la guerre pour amasser une fortune considérable. Cinquante ans plus tard, les souvenirs sont parfois flous, mais la haine intacte…

 

 

Mon avis :

Il est intéressant dans ce livre et peu commun qu'un juge d'instruction narre une affaire au lieu de l'habituel enquêteur. Noble métier que l'on découvre.

Un livre qui casse ces habitudes, qui ne se calque pas sur les romans policiers qui parlent de politique, de drogue, de crimes sanglants.

Le récit commence par le meurtre d'un octogénaire poignardé, non lardé d'une douzaine de coups de couteau.

Qui est-il ?

Est-ce un crime crapuleux ?

Une vengeance ?

On apprendra son identité quelques chapitres plus loin lorsqu'une femme rapporte le porte-feuille de celui-ci et permet l'avancement de l'enquête.

En parallèle se dresse le portrait d'un certain Théodore Da Fonseca, récit de sa vie dans les années 1940, à ses manies louches et douteuses. Un flic véreux qui suit les traces de son père tout aussi mafieux et corrompu.

Il y a Charlotte, jeune fille envoyée par son père dans une pension en Suisse, adolescente mystérieuse qui cache bien des secrets, fugueuse et fragile. Rejetée par sa famille comme si elle portait la peste.

En enquêtant sur la mort du vieillard, les maillons de la chaîne s'emboîtent. Le mort qui portait pour nom Théodore Fontsec alias Da Fonseca n'est plus un inconnu, mais un homme au passé sombre.

Grâce à son ami Juston, un policier, le juge Galtier retrouve la trace de Charlotte,

Les récits s'entrecroisent...

Le passé et le présent se mélangent...

Ce livre est une invitation à découvrir chaque personnage né à une époque différente avec leur lot de tranches de vie, de joie, de peine et pourtant si uni à la fois.

Une découverte du milieu judiciaire aux yeux d'un juge qui aime son métier avec ses doutes, ses incertitudes.

Une écriture sobre, plaisante qu'André Fortin nous livre dans Restez dans l'ombre.

Un auteur que j'ai pris plaisir à découvrir.

Une littérature différente, mais tout aussi captivante.

 

 

Biiographie de l'auteur :

André Fortin est né en 1946 à Aïn-Taya, petite station balnéaire près d’Alger. Son père y était alors en poste comme « honorable correspondant » de ce que l’on nommait jadis « la Piscine »… Plus tard il sera magistrat et juge d’instruction ce qui lui a probablement permis de peaufiner les scénarios de ses futurs polars, nourris d’un vécu riche et de rencontres hautes en couleur !

 

Site de l'éditeur :

//polar.jigal.com/

 

 

18 euros

264 pages



27/09/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres